Le cimetière des Chiens

Aujourd’hui, nous vous proposons une promenade assez déconcertante dans la banlieue parisienne. A Asnières-Sur-Seine, nous nous sommes promenés dans les allées du cimetière pour chiens. D’abord, nous nous sommes aperçus que le cimetière des chiens accueillait aussi des chevaux, des chats, des  lapins, des hamsters, un singe, des poules, bref le cimetière des chiens est en fait le cimetière des animaux. Nous sommes allés là-bas pour voir le monument dédié aux chiens policiers mort dans l’exercice de leur fonction.

C’est une des activités que nous vous conseillons dans les Hauts-de Seine. Ce vieux cimetière à une histoire qui est décrite dans le plan du cimetière que l’on vous donne à l’entrée. Il est évident qu’il faut y emmener les enfants. Dans un premier temps, la lecture et l’explication de l’Histoire du cimetière. Ensuite, avec le plan il faut trouver les tombes des animaux célèbres (comme Rintintin) ou les tombes des animaux des célébrités. Puis le dernier jeu à faire avec les enfants est évidemment de trouver son prénom ou ceux de la famille sur les différentes tombes.

La visite se termine en allant à la maison des chats (parce que des chats sauvages se sont appropriés ce cimetière) et un saule pleureur remarquable.

Oui, il faut y aller parce que les cimetières des animaux ne sont pas si courants que ça. C’est une promenade tellement surprenante à faire, et pas morbide parce que les tombes sont tellement fleuries, décorées, qu’on peut percevoir tout l’amour que les maîtres avaient/ont pour leur animaux de compagnie.

Pour y aller : 4 pont de Clichy- 92600 Asnières-Sur-Seine

Pour en savoir plus : http://www.asnieres-sur-seine.fr/Tourisme-international/Patrimoine/Le-cimetiere-des-animaux/(language)/fre-FR

 

Exposition Pierre- Joseph Redouté

Pour un peu de poésie, nous sommes partis au Musée de la Vie Romantique pour voir l’exposition de Pierre-Joseph Redouté : le pouvoir des fleurs. C’est une exposition un peu différente des autres et c’est ça qui la rend particulière. Le thème est surprenant puisque les œuvres représentent des fleurs, des plantes. Les détails sont étonnants et nous avons pu comprendre, à travers cette exposition, la complexité d’une plante. La visite dure environ une heure sur 4 salles. Des œuvres d’autres artistes participent aussi à cette exposition sur des supports différents (tableaux, assiettes, éventails, etc). Au début, nous avons voulu jouer à donner le nom des fleurs représentées, mais notre manque de culture florale a eu raison de nous et nous nous sommes rabattus sur un autre jeu. Il fallait reconnaître les éléments de la fleur (les pétales, la tige, les feuilles, les racines, le pistil et le pollen). Puis évidemment nous avons joué sur les différentes couleurs présentes que notre fils devait nous dire en anglais (il est trop grand maintenant pour faire ce jeu en français).

Nous avons passé du temps sur les tableaux de fruits puisque nous avons essayé de tous les retrouver.

Le jardin du musée est aussi une œuvre d’art à lui tout seul. Nous avons donc admiré les différentes fleurs présentées et pris des photos pour essayer de les reproduire à la maison.

Pour finir, nous avons pris un goûter au salon de thé, non seulement le personnel est agréable et aimable, mais le thé glacé et les macarons sont à « tomber par terre ».

Nous vous souhaitons une belle visite florale.

Exposition du 26 Avril au 1er Octobre 2017.

Pour plus d’info : http://museevieromantique.paris.fr/fr

Pour y aller : 16 rue Chaptal – 75009 Paris.

Le Château de Vincennes

Puisque notre grand étudie les Châteaux Forts à l’école, nous sommes allés visiter le Château de Vincennes. Au début nous avons voulu suivre la visite guidée. Nous avons commencé par la visite de la Sainte Chapelle.Malheureusement, la visite n’était pas du tout adaptée aux enfants et nous avons quitté le groupe. Nous avons continué seuls avec le document offert à l’entrée et le parcourt découverte des enfants. Nous avons trouvé, sans difficulté, le donjon et nous avons fait le guide pour notre grand. Puisqu’il a étudié les châteaux forts à l’école, il maîtrisait déjà le vocabulaire (une enceinte, le pont-levis, les douves, les créneaux, les remparts, le chemin de ronde, les meurtrières etc). Le sens de la visite nous entraîne dans un parcourt défini, d’abord le cabinet de travail, ensuite la salle du conseil avec un film qui retrace l’histoire du château au temps de Charles V et les cellules des prisonniers. Nous avons cherché dans cette salle les 4 évangélistes représentés : Marc le lion aillé, Matthieu l’ange, Luc le taureau et Jean le rapace.

   

 Puis nous sommes allés dans la chambre du roi, la garde-robe, l’oratoire, la salle du trésor, les latrines et l’étude. Nous avons passé du temps à cet étage pour bien regarder partout, lire les panneaux explicatifs et nous imaginé vivant dans ce château.

Après, nous avons pris le chemin de ronde et nous avons essayé de viser un ennemi imaginaire, avec notre arc imaginaire en regardant par les meurtrières.

Pour finir, nous, nous sommes arrêtés sur la terrasse pour voir la vue de Vincennes et le campanile.

Nous avons passé un agréable moment au château de Vincennes et cette journée a illustré les leçons de la maîtresse sur les châteaux forts.

Pour plus d’info : http://www.chateau-de-vincennes.fr/

Pour y aller : Avenue de Paris- 94300 Vincennes.

Notre Dame de Paris

Autre grand symbole de Paris, la cathédrale Notre-Dame et ses vitraux. Nous sommes allés la visiter avec notre fils. Il ne connait pas encore l’œuvre de Victor Hugo, mais après cette visite nous avons envie de lui montrer la comédie musicale et le dessin-animé de Disney. Nous avons commencé par bien regarder la façade de  la cathédrale. Nous avons vu le vitrail et les rois. Le jeu est évidemment de trouver Saint-Denis avec sa tête dans les mains.

Une fois passé le contrôle, nous avons vu l’intérieure de Notre-Dame. L’attention de notre garçon de 7 ans a été attirée par les étapes de la construction de la Cathédrale, la vie de Jésus sculptée et les vitraux. La visite terminée, nous sommes allés en direction des tours et des 380 marches ! La première halte se fait dans la boutique et aux caisses pour la suite de la visite. La deuxième halte est pour nous la plus intéressante puisqu’on peut voir toutes les gargouilles et le beffroi. Notre fils a vraiment bien regardé les différentes gargouilles.

En ce qui concerne le beffroi, notre fils a déjà aimé les deux petites portes pour y accéder, ensuite les deux grandes cloches sont impressionnantes et nous remercions vivement le gardien présent qui a eu la gentillesse de nous apprendre plein de choses sur elles.

La visite continue, il faut encore monter les marches. Nous arrivons alors au sommet d’une des tours. Lors de notre visionnage du film Paris Story (http://www.faiscequetupeux.com/paris-story/),  nous avions retenu que l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc était l’architecte qui avait restauré Notre-Dame, qu’il s’est fait représenter parmi les statues des douze apôtres (Saint Thomas, le patron des architectes). Seule cette statue regarde vers la flèche. Il nous fallait donc rechercher les statues et trouver celle qui ne regardait pas dans le même sens que les autres.

Puis, nous avons aussi recherché les monuments de Paris que l’on connaissait : La Tour Eiffel, La Tour Montparnasse, La Grande Roue, L’Arc de Triomphe, Le Dôme des Invalides et Le Sacré Cœur.  Pour finir cette visite, il suffit ensuite de descendre d’une traite les 422 marches.

Le livret enfant fait par le centre des monuments nationaux est très bien fait il est téléchargeable ici : http://www.tours-notre-dame-de-paris.fr/Explorer/LIVRET-ENFANT

Pour plus d’infos : http://www.tours-notre-dame-de-paris.fr/

Pour y aller : Notre Dame de Paris- 6 place du Parvis de Notre-Dame- 75004 Paris.

 

La Foire de Paris

En ce moment, c’est la foire de Paris au parc d’exposition de la porte de Versailles. Des milliers d’exposants dispersés dans plusieurs pavillons et en trois catégories (Habitat, Gastronomie et Shopping). Inutile de dire que l’on ne s’ennuie pas. Il y a trois grandes raisons d’y emmener les enfants, les ateliers mis en place dans par les exposants. Ils proposent beaucoup d’ateliers intéressants pour les enfants (par exemple Goliath propose un grand bac pour jouer à super sand, ou des magiciens offrent des tours aux grands comme aux petits, il y a aussi des initiations à l’hoverbord ou des entraînements de drone).  Nous donnons ici quelques ateliers mais il y en a vraiment beaucoup. Les enfants ont les yeux grands ouverts et passent de délicieux moments. Il faut quand même du temps pour les décoller des stands. La deuxième grande idée de cette foire de Paris est «la garderie » pour 5€ de l’heure, des animateurs gardent les enfants, les maquilles, proposent des ateliers ludiques ou les laissent s’amuser dans les structures gonflables. Les enfants sont, pour une fois, contents de rester à la garderie. Le troisième point pour emmener son enfant à la foire de Paris, c’est bien évidemment l’exposition des concourants du concours Lepine. Découvrir les nouvelles inventions et s’étonner en regardant les nouveaux jouets. La foire de Paris change des différentes sorties que l’on fait habituellement avec les enfants, n’hésitez pas à y aller avec eux.

Dates: du Jeudi 27 avril au lundi 8 mai 2017.

Pour y aller : 1 place de la porte de Versailles- 75015 Paris.

Pour plus d’info : https://www.foiredeparis.fr/

On vous souhaite un très joyeux moment à la foire de Paris.

Balade en Bateau-Mouche

Un après-midi de printemps, nous avons décidé de découvrir Paris et ses monuments d’une nouvelle façon. Direction le port de la Conférence à Paris et nous voilà embarqué dans un Bateau-Mouche. Nous avons évidemment répondu à la question : Pourquoi ce nom ? Nous avons trouvé l’explication sur un site fabuleux : https://www.pariszigzag.fr/histoire-insolite-paris/dou-vient-le-nom-de-bateaux-mouches.

Nous sommes allés au premier étage et nous nous sommes installés sur les sièges orange. La balade commence. Le bateau avance doucement ce qui nous laisse complètement le temps de regarder tous les monuments qui sont devant nous. C’est assez drôle de voir les monuments d’un autre point de vue. Nous avons « visité » le Pont Alexandre III (http://www.faiscequetupeux.com/pont-alexandre-iii/). C’était assez rigolo de passer en dessous quelques temps après. La promenade dure à peu près une heure et nous avons vus beaucoup de monuments (La place de la Concorde, l’Obélix et la Grande Roue, le Pont Alexandre III, les Invalides, le Louvre, le musée d’Orsay, Notre Dame De Paris, l’Institut du Monde Arabe, la Conciergerie, Le Zouave et la Tour Eiffel). 

C’est une belle croisière à faire en famille et qui permet de découvrir les édifices de la Capitale d’une autre façon. Cette balade sur la Seine est assez magique et plaît aux enfants.

Pour y aller : Port de la Conférence, 75008 Paris.

Pour avoir plus d’info : http://www.bateaux-mouches.fr/fr

Expositions « Vermeer et les maîtres de la peinture du genre » et « Valentin de Boulogne »

L’exposition Vermeer er les maîtres de la peinture du genre et celle de Valentin de Boulogne sont les deux expositions à ne pas louper au Musée du Louvre. Après avoir vu l’affiche pour les expositions sur un bus, notre fils nous a dit : «Oh ! C’est la dame de mes yaourts ». Ni une, ni deux nous avons filé au musée du Louvre. Impossible de laisser planer l’idée dans sa tête que La Laitière de Vermeer  a été créée par Danone. Nous n’allons pas vous mentir, il y a un monde fou alors il faut penser à réserver son créneau avant sur le site internet du musée. Pour la première exposition, jouer avec les enfants en regardant les tableaux est assez facile. La peinture de Vermeer est assez reconnaissable et dans chaque peinture, plusieurs éléments reviennent [la fenêtre, la lumière du jour, la femme qui est occupée et les couleurs- principalement le bleu et le jaune)]. Les enfants peuvent rapidement trouver les points communs entre les tableaux de Vermeer et la peinture devient un jeu. Pour les autres artistes Jan Steen, Gabriel Metsu, Pieter de Hoach, etc), le jeu reste la comparaison avec le tableau de Johannes Vermeer. L’exposition n’est pas très grande mais la marche est longue quand on fait des allers-retours pour pouvoir faire les comparaisons.

La deuxième exposition, celle de Valentin de Boulogne est bien différente. Les toiles sont grandes. Le début de l’exposition est assez simple : le noir et le rouge reviennent souvent et poser des questions aux enfants sur les toiles est un exercice assez aisé.  Par exemple sur la toile « Le Tricheur », l’enfant dès 5 ans peut vous dire combien il y a de personnages et ce qu’ils font. Par contre il y a une grande partie des peintures qui reprend les scènes bibliques et il faut avoir un minimum de connaissances pour expliquer la peinture aux enfants (David et Goliath, le jugement de Salomon, le couronnement d’épines, le reniement de Saint Pierre, etc). Ah oui et dans l’exposition, il n’y a pas de réseaux donc impossible d’avoir Google pour nous aider. Il faut faire ses révisions avant. Nous n’avons cependant aucun mal à avouer à notre enfant que nous ne savons pas mais nous allons chercher ensemble la réponse dans les livres.

Il est indispensable d’aller montrer ces deux expositions aux enfants et de jouer avec eux à « cherche et trouve ». Les tableaux sont prêtés par plusieurs musées à travers le monde et il est possible que les enfants n’aient pas d’autre occasion de les voir. Nous avons succombé pour le playmobil « la Laitière » à la boutique…..

L’exposition est du 22 Février au 22 Mai 2017.

Pour y aller : Musée du Louvre- Rue de Rivoli- 75001 Paris

Pour avoir plus d’infos : http://www.louvre.fr/

 

Exposition Les pompiers de Paris

« Sauver ou périr » est la devise de pompiers de Paris et nous avons appris bien plus encore en allant voir l’exposition « Pompiers de Paris : Notre mission : Sauver » à l’hôtel de ville du 4 Mars au 29 avril 2017. L’exposition commence avec un peu d’histoire et l’explication de la création des pompiers de Paris. On peut aussi voir les uniformes d’aujourd’hui avec un film explicatif qui montre les pompiers en intervention avec les uniformes appropriés par exemple, la tenue de plongé pour aller dans la seine.

Le film est assez court mais il retrace bien les différentes missions d’un pompier à Paris aujourd’hui. Les enfants restent subjugués quand ils voient les pompiers manipuler des serpents ou encore monter sur la Tour Eiffel. En haut de l’escalier, nous avons découvert la grande échelle (enfin sa photo), quelques moyens de transports (soit en maquettes, soit en panneau explicatif, soit en taille réelle). Une chambre d’un pompier de garde et les centrales d’appel (les anciens et les nouveaux).

Une statue de la Sainte Barbe  (Explications ici : http://www.pompiers.fr/pompiers/rendez-vous/sainte-barbe), et la liste des 22 pompiers morts au feu. Nous avons terminé la visite en regardant encore un autre film sur les pompiers de Paris et en visitant la petite boutique. Cette exposition plait à tous les enfants, et aussi aux parents. Nous avons appris beaucoup de choses sur ce métier qui nous font aimer les pompiers encore plus.

Pour y aller : Hôtel de ville de Paris- Salle des Prévôts- Place de l’Hôtel de ville- 75004 Paris.

Pour en savoir plus : http://www.pompiersparis.fr/fr/news/actualites/l-hotel-de-ville-accueille-l-exposition-pompiers-de-paris-notre-mission-sauver

Game, le jeu vidéo à travers le temps.

La Fondation EDF met en place une exposition sur les jeux vidéo du 01 Mars au 27 Août 2017. Cette expo « Game, le jeu vidéo à travers le temps » n’est pas tellement une exposition, c’est plutôt une salle de jeux géante. Bien sûr il y a des panneaux explicatifs, une galerie d’anciennes consoles et les différentes pubs des années 80 dans les escaliers. Mais ce que les petits (et les grands) préfèrent, c’est bien évidemment de pouvoir jouer. Au rez-de-chaussée, il y a un jeu d’arcade Sega, et un jeu de danse qui plait beaucoup, sans oublier les jeux de foot et les « jeux d’aujourd’hui ». Au premier étage, c’est la caverne d’Ali Baba et on se retrouve quelques décennies en arrière. Pong, Space Invader, Astéroids, Missil Command, Pac-Man, Defender, Donkey Kong, Alex Kid, Sonic, Rayman, Lara Croft, Master Chief et Ezio Auditor sont les jeux présentés au public. Quel bonheur de les faire découvrir à nos enfants et de rejouer avec les consoles qui étaient dans nos salons 30 ans plus tôt. A cet étage, nous avons aussi pu voir les 3 vitrines de figurines (classées par couleur) et les deux murs de Manettes. De quoi revivre son enfance et son adolescence. AU sous-sol, place au futur avec le casque de réalité virtuelle qui nous emmène survoler Paris.

Un bon moment pour toute la famille et en plus c’est gratuit !

Pour y aller : Fondation EDF- 6 rue Récamier- 75007 Paris-

01 53 63 23 45

Pour plus d’infos : http://fondation.edf.com/accueil-1.html

 

 

Musée de la Chasse et de la Nature

C’est un musée extraordinaire. Autant l’avouer tout de suite, nous n’étions pas super emballés à l’idée d’aller au musée de la chasse mais nous en entendions/ en lisions que du bien depuis quelques années. Mercredi après-midi, nous avons pris la direction de la rue des  Archives dans le 8ème à Paris. Cette visite familiale a été validée par tout le monde. Toute la première partie du Musée est plus orientée sur la Nature avec des œuvres et une multitude d’informations sur les animaux de la forêt. Les enfants circulent entre des tables à explorer, aux tableaux, en passant par quelques taxidermies, les meubles, les œuvres anciennes et les œuvres modernes. Beaucoup d’animaux sont représentés (sangliers, cerfs, loups, chiens, ours, félins, etc il y a même une licorne). N’oublions pas de parler de la salle des porcelaines, ce n’est pas vraiment une salle, mais un couloir qu’il est très facile de louper. Ce serait une erreur, nous avons passé du temps à regarder tous les oiseaux sur les assiettes (et encore une fois nous avons cherché et trouvé celui qui nous semblait être le plus moche, le plus beau, celui qui devait être le plus sympa et le plus antipathique). La deuxième partie est consacrée à la chasse mais sans le côté morbide. Nous avons vu une collection de fusils remarquablement décorés, gravés qu’on en a presque oublié qu’il s’agissait d’armes (en plus il y a une arbalète). Dans la salle suivante, il y a deux pépites : des nids, que l’on peut voir et décortiquer à travers une vitrine et le jardin à la française que l’on voit par la fenêtre. Dans la dernière salle, nous avons aussi passé un moment a regardé tous les tableaux. Le dernier étage est dédié aux singes et aux expositions temporaires. Nous avons pris le petit livre jeux pour les enfants. Il est joli, bien fait mais payant (1€ par livret). Le premier atout de ce musée reste la disponibilité et la gentillesse des agents du musée, ils n’ont pas hésité un seul instant à nous expliquer les œuvres, ou encore l’historique du musée. Plus que des simples gardes, ils répondent à toutes les questions des adultes et des enfants. C’est un véritable avantage pour le musée, nous n’avons pas souvent rencontré des gardiens aussi avenants et agréables, c’est pourquoi il est toujours bon de le signaler.

Pour passer un bon moment : Musée de la Chasse et de la Nature, 67 rue des archives- 75008 Paris.

Pour avoir plus d’info : http://www.chassenature.org/decouverte/histoire-du-musee/