Expositions « Vermeer et les maîtres de la peinture du genre » et « Valentin de Boulogne »

L’exposition Vermeer er les maîtres de la peinture du genre et celle de Valentin de Boulogne sont les deux expositions à ne pas louper au Musée du Louvre. Après avoir vu l’affiche pour les expositions sur un bus, notre fils nous a dit : «Oh ! C’est la dame de mes yaourts ». Ni une, ni deux nous avons filé au musée du Louvre. Impossible de laisser planer l’idée dans sa tête que La Laitière de Vermeer  a été créée par Danone. Nous n’allons pas vous mentir, il y a un monde fou alors il faut penser à réserver son créneau avant sur le site internet du musée. Pour la première exposition, jouer avec les enfants en regardant les tableaux est assez facile. La peinture de Vermeer est assez reconnaissable et dans chaque peinture, plusieurs éléments reviennent [la fenêtre, la lumière du jour, la femme qui est occupée et les couleurs- principalement le bleu et le jaune)]. Les enfants peuvent rapidement trouver les points communs entre les tableaux de Vermeer et la peinture devient un jeu. Pour les autres artistes Jan Steen, Gabriel Metsu, Pieter de Hoach, etc), le jeu reste la comparaison avec le tableau de Johannes Vermeer. L’exposition n’est pas très grande mais la marche est longue quand on fait des allers-retours pour pouvoir faire les comparaisons.

La deuxième exposition, celle de Valentin de Boulogne est bien différente. Les toiles sont grandes. Le début de l’exposition est assez simple : le noir et le rouge reviennent souvent et poser des questions aux enfants sur les toiles est un exercice assez aisé.  Par exemple sur la toile « Le Tricheur », l’enfant dès 5 ans peut vous dire combien il y a de personnages et ce qu’ils font. Par contre il y a une grande partie des peintures qui reprend les scènes bibliques et il faut avoir un minimum de connaissances pour expliquer la peinture aux enfants (David et Goliath, le jugement de Salomon, le couronnement d’épines, le reniement de Saint Pierre, etc). Ah oui et dans l’exposition, il n’y a pas de réseaux donc impossible d’avoir Google pour nous aider. Il faut faire ses révisions avant. Nous n’avons cependant aucun mal à avouer à notre enfant que nous ne savons pas mais nous allons chercher ensemble la réponse dans les livres.

Il est indispensable d’aller montrer ces deux expositions aux enfants et de jouer avec eux à « cherche et trouve ». Les tableaux sont prêtés par plusieurs musées à travers le monde et il est possible que les enfants n’aient pas d’autre occasion de les voir. Nous avons succombé pour le playmobil « la Laitière » à la boutique…..

L’exposition est du 22 Février au 22 Mai 2017.

Pour y aller : Musée du Louvre- Rue de Rivoli- 75001 Paris

Pour avoir plus d’infos : http://www.louvre.fr/

 

Exposition Les pompiers de Paris

« Sauver ou périr » est la devise de pompiers de Paris et nous avons appris bien plus encore en allant voir l’exposition « Pompiers de Paris : Notre mission : Sauver » à l’hôtel de ville du 4 Mars au 29 avril 2017. L’exposition commence avec un peu d’histoire et l’explication de la création des pompiers de Paris. On peut aussi voir les uniformes d’aujourd’hui avec un film explicatif qui montre les pompiers en intervention avec les uniformes appropriés par exemple, la tenue de plongé pour aller dans la seine.

Le film est assez court mais il retrace bien les différentes missions d’un pompier à Paris aujourd’hui. Les enfants restent subjugués quand ils voient les pompiers manipuler des serpents ou encore monter sur la Tour Eiffel. En haut de l’escalier, nous avons découvert la grande échelle (enfin sa photo), quelques moyens de transports (soit en maquettes, soit en panneau explicatif, soit en taille réelle). Une chambre d’un pompier de garde et les centrales d’appel (les anciens et les nouveaux).

Une statue de la Sainte Barbe  (Explications ici : http://www.pompiers.fr/pompiers/rendez-vous/sainte-barbe), et la liste des 22 pompiers morts au feu. Nous avons terminé la visite en regardant encore un autre film sur les pompiers de Paris et en visitant la petite boutique. Cette exposition plait à tous les enfants, et aussi aux parents. Nous avons appris beaucoup de choses sur ce métier qui nous font aimer les pompiers encore plus.

Pour y aller : Hôtel de ville de Paris- Salle des Prévôts- Place de l’Hôtel de ville- 75004 Paris.

Pour en savoir plus : http://www.pompiersparis.fr/fr/news/actualites/l-hotel-de-ville-accueille-l-exposition-pompiers-de-paris-notre-mission-sauver

Game, le jeu vidéo à travers le temps.

La Fondation EDF met en place une exposition sur les jeux vidéo du 01 Mars au 27 Août 2017. Cette expo « Game, le jeu vidéo à travers le temps » n’est pas tellement une exposition, c’est plutôt une salle de jeux géante. Bien sûr il y a des panneaux explicatifs, une galerie d’anciennes consoles et les différentes pubs des années 80 dans les escaliers. Mais ce que les petits (et les grands) préfèrent, c’est bien évidemment de pouvoir jouer. Au rez-de-chaussée, il y a un jeu d’arcade Sega, et un jeu de danse qui plait beaucoup, sans oublier les jeux de foot et les « jeux d’aujourd’hui ». Au premier étage, c’est la caverne d’Ali Baba et on se retrouve quelques décennies en arrière. Pong, Space Invader, Astéroids, Missil Command, Pac-Man, Defender, Donkey Kong, Alex Kid, Sonic, Rayman, Lara Croft, Master Chief et Ezio Auditor sont les jeux présentés au public. Quel bonheur de les faire découvrir à nos enfants et de rejouer avec les consoles qui étaient dans nos salons 30 ans plus tôt. A cet étage, nous avons aussi pu voir les 3 vitrines de figurines (classées par couleur) et les deux murs de Manettes. De quoi revivre son enfance et son adolescence. AU sous-sol, place au futur avec le casque de réalité virtuelle qui nous emmène survoler Paris.

Un bon moment pour toute la famille et en plus c’est gratuit !

Pour y aller : Fondation EDF- 6 rue Récamier- 75007 Paris-

01 53 63 23 45

Pour plus d’infos : http://fondation.edf.com/accueil-1.html

 

 

Musée de la Chasse et de la Nature

C’est un musée extraordinaire. Autant l’avouer tout de suite, nous n’étions pas super emballés à l’idée d’aller au musée de la chasse mais nous en entendions/ en lisions que du bien depuis quelques années. Mercredi après-midi, nous avons pris la direction de la rue des  Archives dans le 8ème à Paris. Cette visite familiale a été validée par tout le monde. Toute la première partie du Musée est plus orientée sur la Nature avec des œuvres et une multitude d’informations sur les animaux de la forêt. Les enfants circulent entre des tables à explorer, aux tableaux, en passant par quelques taxidermies, les meubles, les œuvres anciennes et les œuvres modernes. Beaucoup d’animaux sont représentés (sangliers, cerfs, loups, chiens, ours, félins, etc il y a même une licorne). N’oublions pas de parler de la salle des porcelaines, ce n’est pas vraiment une salle, mais un couloir qu’il est très facile de louper. Ce serait une erreur, nous avons passé du temps à regarder tous les oiseaux sur les assiettes (et encore une fois nous avons cherché et trouvé celui qui nous semblait être le plus moche, le plus beau, celui qui devait être le plus sympa et le plus antipathique). La deuxième partie est consacrée à la chasse mais sans le côté morbide. Nous avons vu une collection de fusils remarquablement décorés, gravés qu’on en a presque oublié qu’il s’agissait d’armes (en plus il y a une arbalète). Dans la salle suivante, il y a deux pépites : des nids, que l’on peut voir et décortiquer à travers une vitrine et le jardin à la française que l’on voit par la fenêtre. Dans la dernière salle, nous avons aussi passé un moment a regardé tous les tableaux. Le dernier étage est dédié aux singes et aux expositions temporaires. Nous avons pris le petit livre jeux pour les enfants. Il est joli, bien fait mais payant (1€ par livret). Le premier atout de ce musée reste la disponibilité et la gentillesse des agents du musée, ils n’ont pas hésité un seul instant à nous expliquer les œuvres, ou encore l’historique du musée. Plus que des simples gardes, ils répondent à toutes les questions des adultes et des enfants. C’est un véritable avantage pour le musée, nous n’avons pas souvent rencontré des gardiens aussi avenants et agréables, c’est pourquoi il est toujours bon de le signaler.

Pour passer un bon moment : Musée de la Chasse et de la Nature, 67 rue des archives- 75008 Paris.

Pour avoir plus d’info : http://www.chassenature.org/decouverte/histoire-du-musee/

 

Exposition Invader

L’exposition d’Invader au Musée en herbe est vraiment idéale pour une sortie en famille. Nous avons montré aux enfants comment étaient notre Mario, comment on jouait à Pong et comment nos jeux étaient d’un ennui mortel par rapport aux leurs. Dès le départ, les enfants reçoivent un carnet de voyage qui va leur poser des questions tout au long de l’expo. Cerise sur le gâteau, il y a un petit cadeau à la fin. Bref revenons à l’exposition, la première salle montre donc les jeux vidéo de années 80-90. La deuxième salle présente as mal d’œuvres d’Invader et les villes où elles se trouvent. Nous avons passé beaucoup de temps dans cette salle. D’abord, il faut retrouver qu’elle œuvre est où, puis nous avons joué à retrouver les personnages célèbres (blanche neige, hello kitty, tortues ninjas, playmobil, etc), puis nous avons continué de rechercher des couleurs ou des formes. Cette salle nous a aussi rappelé que ce serait chouette de voir le film Pixel en famille.

La troisième salle est LA salle pour tous les fans de Rubik’s Cube (et nous on en a trois !). Nos enfants ont beaucoup aimé de voir les tableaux qui peuvent être fait en Rubik’s Cube et surtout de ne rien voir du tout que des carrés colorés et de découvrir enfin les personnages de Disney grâce à des jumelles (prêtées par le musée) ou grâce à l’appareil photo de notre smart phone. La dernière salle est pour nous la plus sympa, non seulement on a vu l’atelier d’Invader mais il y a aussi un grand tableau avec des petits carrés aimantés. Les enfants peuvent créer eux-mêmes leurs personnages. En plus il y a aussi plusieurs tableaux d’envahisseurs.

Les ateliers créatifs sont également proposés dans ce musée. Ce sont de vrais ateliers, c’est-à-dire que votre enfant ramènera à la maison ses œuvres « à la manière de ». Les animateurs avec les enfants sont bienveillants et compétents, ils connaissent leur métier parfaitement et ils emmènent vraiment les enfants dans l’univers de l’artiste. Le petit bémol des ateliers c’est évidemment qu’ils sont victimes de leur succès et il faut donc réserver les ateliers à l’avance.

Pour finir, nous avons acheté le livret-jeu « Hello my game is… » en vente à l’accueil. Ce livre change un peu des autres activités, si vous loupez les ateliers au musée, vous pouvez vous rabattre sur ce livre à la maison.

Pour y aller : Musée en Herbe- 23 rue de l’Arbre Sec- 75001 Paris.

Pour plus d’info : http://www.musee-en-herbe.com

Pour avoir des infos sur Invader : http://www.space-invaders.com/home/

Le Dôme des Invalides

Après avoir vu le film de Paris Story (http://www.faiscequetupeux.com/paris-story/), notre fils a été interloqué par le tombeau de Napoléon : Direction donc les Invalides. Nous n’avons pas fait le musée des Armées, nous ne sommes allés visiter que le Dôme des Invalides. Le choix de n’aller que dans le Dôme est volontaire. Notre fils est jeune et il n’a pas encore étudié les guerres à l’école. Nous jugeons qu’il n’est pas nécessaire de lui montrer les horreurs de l’Homme avant l’heure. Revenons au Dôme, avant d’y aller, nous sommes allés télécharger et imprimer le livret-jeu (http://musee-armee.fr/fileadmin/user_upload/Documents/Support-Visite-Livrets-Jeux/MA_livret-jeux-dome-FR.pdf)

Ce livret est super bien fait. Il reprend étape par étape les différentes choses à voir dans le Dôme et il est bien adapté à l’âge des enfants. Le questionnaire commence dès l’entrée du Dôme avec des questions sur la façade et la façon de différencier le roi de l’empereur avec les statues de Saint Louis et de Charlemagne. Puis notre fils a scruté  la porte d’entrée à la recherche des détails à trouver. Une fois le passage de sécurité, on se retrouve enfin à l’intérieur, il y a un temps d’observation de la peinture du Dôme. Puis l’envie de répondre aux questions reprend et notre fils a découvert la maquette. Le jeu consiste ensuite à lire les différents noms sur les tombeaux et mettre le bon nom sur le bon tombeau. Notre garçon a aussi repéré les noms des personnages qui sont aussi des noms des stations de métro. Après, il a repéré les deux grandes statues des génies. Et enfin il est arrivé au tombeau de Napoléon et près de la statue de l’empereur.

La dernière page du livret est un peu difficile pour les enfants de 7 ans, puisqu’elle traite des actions civiles de Napoléon. Sujet assez difficile à aborder. Le livret jeu se termine par des observations à faire dans la crypte Fieschi.

Cette sortie est à faire mais pas avant 7 ans. Il faut aussi bien imprimer avant le livret jeu et aider les enfants les plus jeunes

Pour terminer notre découverte de Napoléon, nous avons téléchargé l’application « Napoléon – Quelle Histoire », 5 € de perdus puisque l’application ne fonctionne pas et  qu’il n’y a aucun moyen de contacter l’assistance qui est introuvable. Bref, ne faites pas comme nous, lisez les commentaires avant d’acheter. Nous nous sommes donc rabattus sur le livre Napoléon de la collection Quelle Histoire (www.quellehistoire.com).

Pour visiter le Dôme : Place des Invalides – 75007 Paris

Pour préparer la visite : http://www.musee-armee.fr/accueil.html

Nous vous souhaitons une bonne visite.

 

Le Pont Alexandre III

Nous sommes allés voir ce pont qui est un des plus beaux ponts de Paris (enfin selon nous). Nous avons fait une halte sur ce pont en nous promenant dans la capitale. Nous avions fait des recherches avant d’y aller et nous avons trouvé le site qui explique tout ici : http://maplumefeedansparis.eklablog.com/les-splendeurs-du-pont-alexandre-iii-a79008353

Nous avons regardé l’arc du pont (une prouesse technologique) et nous avons bien regardé les différentes statues. Nous avons pris des photos. Après avoir bien examiné le pont, nous avons regardé les monuments/ Musées de Paris que nous pouvions voir de ce pont. C’était la première fois que nous « décortiquions » un pont. C’est finalement assez facile même avec un enfant de 7 ans. Il faut par contre faire un vrai travail de recherches en amont. Ce pont est non seulement magnifique mais il permet aussi d’affiner ses connaissances dans divers domaines :

  • Nous avons fait un travail de recherches sur ce fameux « cheval volant » du pont.

(Lecture du Chapitre « Pégase et Bellérophon » du livre Récits Fabuleux de la Mythologie de Michel Piquemal et visionnage de l’émission Ce n’est pas sorcier sur les constellations   http://www.dailymotion.com/video/x23ev8l_c-est-pas-sorcier-les-etoiles_tv)

  • Recherche sur la Russie, et Alexandre III.

(Visionnage du dessin-animé « Anastasia » puisqu’une des scènes se déroule sur ce pont, recherche de la Russie sur une carte ainsi que l’emplacement de Moscou, recherche du portrait de l’Empereur Alexandre III).

  • Explication de « l’exposition Universelle ».

(Qu’est-ce que l’exposition universelle ? quand a-t-elle eu lieu en France ? où et quand aura lieu la prochaine? Recherche des monuments issus de l’exposition Universelle- Tour Eiffel, Le grand Palais, le Petit Palais, le Musée d’Orsay, le Zouave, le Pont Alexandre III)

Pour y aller : Pont Alexandre III- Cours La Reine- Quai d’Orsay- 75008 Paris.

Un anniveraire au Musée de la Magie

Nous avons testé pour vous un anniversaire au musée de la Magie. Nous avions réservé dès les mois de septembre pour un anniversaire au mois de janvier. La réservation se fait par téléphone, on  nous a expliqué le fonctionnement et pour que la réservation soit réelle, nous devions envoyer un chèque de caution de 50€. Le jour de l’anniversaire arrive enfin. Une salle est spécialement dédiée à l’anniversaire de notre enfant. Pour l’accueil des invités, notre enfant et ses copains attendaient dans le musée des automates (c’est plutôt pédagogique parce que les enfants peuvent appuyer sur les boutons pour faire fonctionner l’automate- c’est un excellent moyen de faire attendre les retardataires !). Quand tout le monde est là, un magicien est venu avec nous dans la salle. Tous les enfants s’assoient et la magie opère….Tout le monde se tait, écoute et ouvre grands les yeux. Les enfants découvrent plusieurs tours. Dans la salle, il y a des rires, des silences, des explications. Pendant une heure les enfants ont appris la magie.  Ensuite ce fût au tour du spectacle, dans une salle spécifique pour le spectacle, notre groupe d’enfants a été installé juste devant la scène et après, les employés ont fait entrer les autres visiteurs du musée. Un autre magicien sur scène fera plusieurs tours avec des cartes, des gobelets, des balles, des ficelles, des anneaux….la cerise sur le gâteau, notre enfant est monté sur scène. Après le spectacle, un troisième magicien a expliqué avec beaucoup d’humour l’histoire de magie et du musée. Enfin, les enfants ont visité le musée (trois salles) et surtout touché à tous les objets magiques. Pour terminer l’anniversaire, nous avons ouverts les cadeaux, souffler les bougies et manger le gâteau. Chaque enfant est reparti avec des tours dans la tête et un petit cadeau offert par le musée.

Les tarifs : 250€ pour un groupe de 10 enfants et deux adultes + 25€ par enfant supplémentaire.

C’était très chouette et nous ne regrettons absolument pas d’avoir organisé cet anniversaire dans ce musée. Encore un grand Merci à tout le personnel du Musée qui a été formidable de notre arrivée à notre départ.

Pour y aller: 11 rue Saint Paul- 75004 Paris

Pour avoir plus d’infos: http://www.museedelamagie.com

L’Arc de Triomphe

Nous avons visité l’Arc de Triomphe pour clore notre journée « Champs Elysée » (Nous avons commencé par la Grande Roue, puis nous avons remonté les Champs Elysées et enfin nous sommes montés dans l’Arc de Triomphe). Nous avons procédé en plusieurs étapes : d’abord nous sommes allés sous l’arc pour voir la tombe du soldat inconnu et sa flamme.

Puis nous avons pris des photos de l’énorme drapeau français qui s’agitait dans le vent, ensuite nous avons bien regardé les sculptures sur l’arc de Triomphe. Pour la deuxième partie, nous avons monté les  284 marches pour accéder au premier étage !

Nous avons vu l’exposition de photographies d’Antoine Schneck, intitulée « Soldats Inconnus » et qui nous montre les différentes tenues de combat des soldats durant la Première Guerre Mondiale (pour plus d’infos cliquez : http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/Actualites/Soldats-inconnus-photographies-d-Antoine-Schneck)

A cet étage il y a l’inévitable boutique, qui est plutôt sympa et qui a des articles assez originaux sur l’arc et les monuments de Paris. Encore quelques escaliers et nous sommes arrivés au sommet. Une vue extraordinaire sur les Champs Elysées évidemment, mais aussi sur les autres monuments. Le livret pour les enfants n’est malheureusement pas donné aux enfants au niveau des caisses, il est à télécharger sur le site http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/Explorer/Livret-enfant c’est un peu dommage. Nous, nous ne le savions pas, nous l’avons téléchargé après.  Cependant notre fils a bien aimé faire les jeux du livret. Nous avons aussi vu la vidéo qui explique comment dessiner un arc de triomphe (https://www.youtube.com/watch?v=N6Q52IixtrE) chez nous ça a donné ce dessin :

Photo du dessin de Samy

 

L’avenue des Champs Elysées

Nous sommes allés voir la plus belle avenue du monde (rien que ça !), nous sommes allés nous balader sur les Champs Elysées. Alors que moi je fredonnais dans ma tête la célèbre chanson de Joe Dassin (lien ici pour les plus nostalgiques : https://www.youtube.com/watch?v=d9V-zUlrhEE), mon fils s’est mis à chanter une chanson de Sexion d’Assaut (ici https://www.youtube.com/watch?v=-jm-OujiGYk). Bref conflit de générations. Donc nous étions sur les Champs –Elysées et j’ai demandé à mon fils de trouver ce qui le changeait ici par rapport à notre ville. Il a trouvé que les trottoirs et la route étaient beaucoup plus grands, et qu’il y avait un Disney Store. Nous lui avons aussi fait un petit peu d’histoire (Les champs Elysées : Partie des Enfers, où, selon la religion grecque et la religion romaine, séjournaient les âmes vertueuses après la mort : nous avons trouvé un site qui explique tout très bien ici : http://www.cosmovisions.com/$Elysees.htm). C’est aussi pour nous le moment de lui expliquer que les grands événements français se déroulent sur les Champs Elysées (la libération, le défilé du 14 juillet, la coupe du monde de 1998, etc). Nous lui avons montré les images des champs à différents moments de l’Histoire (merci INA : http://www.ina.fr/recherche/search?search=champs+elys%C3%A9es). Nous avons monté et descendu l’Avenue et du coup, nous lui avons aussi montré les trésors de l’avenue (L’arc de Triomphe, le petit Palais, le Grand Palais, le portail de l’Elysée, la grande roue, l’Obélisque).