Tous en scène

Pour apprendre à notre fils à faire une critique cinématographique, nous nous sommes inspirés de deux sites :  https://www.mtholyoke.edu/courses/lhuughe/FR203/FR225/critcfilm.html et http://fr.wikihow.com/r%C3%A9diger-une-critique-de-film

Evidemment notre enfant n’a que 7 ans mais nous voulions qu’il développe tranquillement son esprit critique. Nous avons pensé que le cinéma était une bonne première approche. Nous avons donc fait un « Cahier du cinéma ». Pour chaque film, notre fils colle sur la page de gauche l’affiche du film et sur la deuxième page il écrit le titre du film, la date de sortie et le nom du réalisateur. Puis, nous lui avons demandé de répondre à nos questions. Pour ne pas que les réponses soient toujours les mêmes, nous demanderons aussi aux enfants de notre entourage de vous donner des avis sur les films qui sortent au cinéma.

Tous en scène :

Sortie le 25 Janvier 2017.

Réalisateur : Garth Jennings

Est-ce que tu as beaucoup rigolé en regardant Tous en scène ?

Oui j’ai rigolé plusieurs fois.

Quel était ton moment préféré ?

Le casting quand il y avait plein de musiques et quand les petits cochons étaient sur le fil à linge.

Quel est celui que tu as le moins aimé ?

Quand les deux hérissons se séparent.

Tu as pensé à quoi en regardant le film ?

J’ai pensé à l’émission The Voice et à Zootopia parce que les animaux sont aussi comme les humains.

Est-ce que tu conseillerais à un copain d’aller voir ce dessin-animé ?

Oui.

Et qu’est-ce que tu lui dirais pour lui donner envie d’aller le voir?

C’est trop bien et c’est très rigolo.

Pour plus d’info sur ce dessin-animé : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=227066.html

Le Cahier du Loup

La Maitresse de Grande-Section de notre fils avait pris comme mascotte de la classe une peluche du Loup de Auzou qui se prénommait « Mister Loup ». Notre grand garçon connaissait donc bien le loup d’Orianne Lallemand. En plus, Les histoires du loup sont toujours sympathiques à lire. Chez nous elles sont appréciées par nos deux enfants. Les thèmes sont assez originaux et nous pouvons facilement mettre en place des ateliers avec les enfants. Ce qui est bien c’est que nous pourrons continuer ce cahier dès qu’un nouveau livre sortira. Nous avons téléchargé et imprimé les couvertures des histoires du Loup pour les coller sur la couverture de son nouveau « cahier du Loup ». 

 Notre garçon a écrit les titres de chaque histoire et fait les ateliers suivants :

 

       

 

 

  • Le loup qui voyageait dans le temps: Nous avons montré différentes frises historiques à notre enfant et nous lui en avons expliqué le principe. Ensuite nous avons fait ensemble sa propre frise (sa naissance, le premier et le dernier jour de crèche, le premier et dernier jour d’école maternelle, la naissance de sa sœur, le premier jour en CP et le jour de son 7ème anniversaire).

 

  • Le Loup qui n’aimait pas Noël: Notre grand a fait le cahier d’activité qui allait avec le livre.

 

  • Le loup qui découvrait le pays des contes: Nous avons voulu faire un parallèle avec les contes cités dans le livre. Comme notre fils connait bien les contes, nous avons essayé de lui lire des « dérivés » des contes « classiques » : Les trois petits cochons  (Un monde de Cochon de Mario Ramos). Pour les autres contes (le loup et les 7 chevreaux, le petit chaperon rouge, Hansel et Gretel et Blanche neige) comme notre fils les connait bien, nous lui avons lu les contes offerts dans les Happy Meal chez Mc Do (pour ceux qui ne veulent pas donner des hamburgers-frites-coca à leurs enfants, vous trouverez les livres sur le bon coin, vous pouvez aussi les acheter chez Mc Do à 72cts sans être obliger de donner la nourriture à votre enfant). La collection de livre est vraiment top, ils sont édités par Hachette Jeunesse exclusivement pour Mc Do. La première collection concernait les contes et la deuxième, les fables de Lafontaine. Par conséquent, nous avons lu Le loup ne mangera pas les 7 chevreaux !, Il faut aider les Petit Chaperon Rouge, Gare à l’ogresse, Hansel et Gretel ! et Pas la pomme, Blanche-Neige. Pour le dernier conte La petite poule rousse, il ne fait pas partie de la collection « Mc Do »  alors nous l’avons lu sur ce site : http://feeclochette.chez.com/Bryant/poule.html

 

  • Le loup qui voulait être un artiste: Notre fils a relié chaque artiste avec le verbe qui correspond à l’art, dans un deuxième exercice, il a rempli un tableau : les catégories d’artistes et ses artistes préférés.

(Chateur-Chanter; Sculpteur- Sculpter; Acteur- Jouer la comédie; Poète-Ecrire; Peintre-Peindre; Comique- Faire rire).

 

  • Le loup qui fêtait son anniversaire: Nous avons fait un QCM sur l’histoire (une question par double page) :

 

  • Alfred propose à Loup de venir faire une partie :
  1. De Foot
  2. De Tennis
  3. De Rugby
  • L’équipe de Loup est de quelle couleur :
  1. Rouge
  2. Bleue
  3. Noire
  • Que veut faire Loup pour son anniversaire :
  1. Une méga fête
  2. Une petite fête
  3. Une super fête
  • Chez qui Louve doit-elle aller diner :
  1. Loudivine
  2. Lucienne
  3. Valentine
  • Quel objet fait mal au pied de Loup :
  1. Une cannette argentée
  2. Une bouteille dorée
  3. Un bidon rosé
  • Combien de vœux le génie propose-t-il à Loup :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  • Quel est le premier vœu de Loup :
  1. Je voudrais être ailleurs
  2. Je voudrais être ici
  3. Je voudrais être là-bas
  • Où le génie a-t-il envoyé Loup :
  1. Sur Vénus
  2. Sur Mars
  3. Sur Jupiter
  • Loup s’ennuie sur la plage, il pense :
  1. A sa famille
  2. A ses voisins
  3. A ses copains
  • Quels animaux tournent autour de Loup :
  1. Des moustiques et un python
  2. Des requins et une méduse
  3. Des mouches et un cobra
  • Quel est le troisième vœu de Loup :
  1. Aller à la montagne
  2. Rentrer chez lui
  3. Rester sur son île
  • Qui rencontre Loup en premier lors de son retour :
  1. Demoiselle Yéti
  2. Gros-Louis
  3. Maitre Hibou
  • Qu’est-ce qu’il y a dans le salon de Loup :
  1. Un énorme carton
  2. Un énorme paquet
  3. Une énorme valise
  • Que disent les amis de Loup :
  1. Happy Birthday To You
  2. Féliz Cumpleanos
  3. Joyeux Anniversaire
  • Quel est le cadeau des amis de Loup :
  1. Une semaine à la mer
  2. Une semaine à la campagne
  3. Une semaine à la montagne

 

 

  • Le loup qui cherchait une amoureuse: Notre fils a peint 3 coeurs avec différents objets:

 

  1. 1er cœur : faire rouler une petite voiture dans la peinture et la faire ensuite rouler sur le cœur.

  1. 2ème cœur : Mettre quelques gouttes de peinture sur le cœur et souffler dans une paille.

  1. 3ème cœur : peindre avec une brosse à dent.

 

 

  • Le loup qui s’aimait beaucoup trop: Nous souhaitions raconter à notre fils l’histoire de Narcisse (pas toute l’histoire parce qu’il est trop jeune pour savoir que Narcisse est un enfant né d’un viol), nous avons trouvé un récit sur Narcisse dans le livre Récits Fabuleux de la Mythologie de Michel Piquemal aux éditions Albin Michel (nous ferons certainement un écrit sur ce livre très bientôt).

  • Le loup qui enquêtait au musée: Nous avons utilisés les dessins dans les illustrations de l’histoire et notre fils nous disait quels artistes ou quelles œuvres étaient représentés. Ce jeu est très personnel puisque chaque enfant à sa propre culture artistique.
  • Le loup qui avait peur de son ombre: Nous avons lu cette histoire en dernier et pourtant nous aurions dû commencer par elle. C’est assez difficile de trouver un atelier quand on termine par cette histoire.  Nous avons donc fait des rébus avec les prénoms des autres loups. Si nous avions débuté par elle, nous aurions fait un jeu pour relier les dessins des différents loups à leurs prénoms pour que notre enfant s’approprie bien les personnages. Dommage ! Nous avons fabriqué les rébus sur le site : http://www.rebus-o-matic.com/

 

 

 

Recette des Sablés

Nous avons trouvé une recette des sablés de Noël ici : http://www.cuisineaz.com/recettes/petits-sables-facile-15070.aspx

Elle est très rapide et très facile à faire avec des enfants. Evidemment nous gardons la même recette toute l’année, nous changeons juste d’emporte-pièces. 

Ingrédients :

  • 150g de farine
  • 125g de sucre (nous, nous en mettons 100g)
  • 1 œuf
  • 125g de beurre
  • 1 pincée de sel (que nous ne mettons pas parce que nous utilisons du beurre ½ sel).

Recette :

Mélangez l’œuf et le sucre dans un saladier, ajoutez la farine et le beurre. Malaxez la pâte. Ensuite étalez-la et utilisez des emporte-pièces pour faire les petits sablés. Mettez les sablés sur une plaque et au four pendant une dizaine de minutes à 180°.

 

Un anniveraire au Musée de la Magie

Nous avons testé pour vous un anniversaire au musée de la Magie. Nous avions réservé dès les mois de septembre pour un anniversaire au mois de janvier. La réservation se fait par téléphone, on  nous a expliqué le fonctionnement et pour que la réservation soit réelle, nous devions envoyer un chèque de caution de 50€. Le jour de l’anniversaire arrive enfin. Une salle est spécialement dédiée à l’anniversaire de notre enfant. Pour l’accueil des invités, notre enfant et ses copains attendaient dans le musée des automates (c’est plutôt pédagogique parce que les enfants peuvent appuyer sur les boutons pour faire fonctionner l’automate- c’est un excellent moyen de faire attendre les retardataires !). Quand tout le monde est là, un magicien est venu avec nous dans la salle. Tous les enfants s’assoient et la magie opère….Tout le monde se tait, écoute et ouvre grands les yeux. Les enfants découvrent plusieurs tours. Dans la salle, il y a des rires, des silences, des explications. Pendant une heure les enfants ont appris la magie.  Ensuite ce fût au tour du spectacle, dans une salle spécifique pour le spectacle, notre groupe d’enfants a été installé juste devant la scène et après, les employés ont fait entrer les autres visiteurs du musée. Un autre magicien sur scène fera plusieurs tours avec des cartes, des gobelets, des balles, des ficelles, des anneaux….la cerise sur le gâteau, notre enfant est monté sur scène. Après le spectacle, un troisième magicien a expliqué avec beaucoup d’humour l’histoire de magie et du musée. Enfin, les enfants ont visité le musée (trois salles) et surtout touché à tous les objets magiques. Pour terminer l’anniversaire, nous avons ouverts les cadeaux, souffler les bougies et manger le gâteau. Chaque enfant est reparti avec des tours dans la tête et un petit cadeau offert par le musée.

Les tarifs : 250€ pour un groupe de 10 enfants et deux adultes + 25€ par enfant supplémentaire.

C’était très chouette et nous ne regrettons absolument pas d’avoir organisé cet anniversaire dans ce musée. Encore un grand Merci à tout le personnel du Musée qui a été formidable de notre arrivée à notre départ.

Pour y aller: 11 rue Saint Paul- 75004 Paris

Pour avoir plus d’infos: http://www.museedelamagie.com

Chez Bogato- L’atelier pâtisserie.

L’idéal pour apprendre à faire des pâtisseries dignes de ce nom, c’est de prendre des cours avec un vrai pâtissier. Alors nous avons inscrit notre fils à l’atelier « Chez Bogato » à Paris. L’atelier Cupcake de Noël. Quand notre enfant est arrivé, il a enlevé son manteau, il est allé se laver les mains, il a enfilé son tablier et direction la cuisine. Ils étaient une petite dizaine d’enfants. L’atelier commence par du dessin. Chaque enfant dessine sur le sac dans lequel il va ramener les gâteaux à la maison, en fait c’est un judicieux moyen pour leur faire attendre que le groupe soit au complet. Ensuite, la pâtissière (Emilie) fait la lecture de la recette, la présentation des aliments et des ustensiles de cuisine. Après, chaque enfant participe à l’élaboration de la pâte. Les uns cassent les œufs, les autres mettent le sucre et surtout tous les enfants tournent la préparation. Puis ils remplissent les moules qu’ils mettent dans le four. Arrive le temps de travailler la pâte à sucre et la pâte d’amande. Quand les gâteaux sont prêts, c’est au tour de la décoration des gâteaux. L’atelier dure environ deux heures.

Pendant ce temps-là, tout est prévu pour faire patienter les parents. Nous nous retrouvons dans une des pâtisseries les plus jolies de Paris, avec les plus succulents gâteaux et pour accompagner le tout, un large choix de thés aussi délicieux les uns que les autres. La boutique présente aussi tout ce qu’il faut pour organiser un anniversaire pour enfant (assiettes, bougies, moules à gâteaux, etc) et toutes les « cochonneries » de notre enfance (les bonbons sifflets, les chewing-gums en tube, les bonbons qui pétillent dans la bouche). Les filles qui s’occupent de cette petite pâtisserie sont vraiment bienveillantes, que ce soit avec les enfants ou avec les parents qui attendent et elles se mettent en quatre pour nous faire passer un bon moment.

Il ne faut pas oublier de s’inscrire avant l’atelier parce que les places sont limitées : http://chezbogato.fr/e-boutique/index.php?id_category=6&controller=atelier

Pour y aller: 7 rue Liancourt- 75014 Paris- 01 40 47 03 51

 

La nuit de la lecture à la Petite Bibliothèque Ronde de Clamart 2016

Pour la première édition de la Nuit de la lecture, nous avons mis le cap sur Clamart et direction La Petite Bibliothèque Ronde. Cette bibliothèque est une bibliothèque spécialisée dans la littérature jeunesse. Elle est aussi un endroit assez magique,  loin des grandes et froides médiathèques Franciliennes. Les agents de cette bibliothèque ont 4 objectifs (Lutter contre les inégalités d’accès à l’art et à la culture, favoriser les échanges professionnels à l’échelle nationale et internationale, anticiper l’évolution des pratiques et être un lieu d’observation d’actions pilotes). Inutile de vous dire qu’ils ont du pain sur la planche et beaucoup d’ambition. La réputation de la Petite Bibliothèque ronde n’est plus à faire en Ile-de-France (et ailleurs), c’est pour cela que nous nous sommes dirigés avec notre petite fille pour la Soirée Pyjama-Jazzy (de 17h à 18h pour les 0- 5 ans). Notre première surprise fût de voir la bibliothèque encerclée par des palissades métalliques. La bibliothèque est en conflit avec la municipalité. Comme ce n’est pas le sujet de notre article, nous vous laissons vous renseigner sur cette histoire ici :  http://soutienpbr.com/

Revenons donc à cette fin d’après-midi, en arrivant, le doudou de notre fille s’est fait tirer le portrait, comme chez un vrai photographe et les petits étaient assez fiers de poser leur doudou sur une chaise le temps d’une photo. Si nous avons bien compris, toutes les photos seront exposées dans la bibliothèque et nous pourrons venir les chercher plus tard. L’idée est plutôt sympa. Les parents et les enfants se sont installés dans le coin des petits (tout était prêt pour recevoir les enfants : des transats, des coussins, des plaids). La magie  a bien opéré, le thème était « Allons voir la nuit » et la sélection des livres intéressante (Que se passe-t-il dans la nuit de Lucie AHRWEILLER, Bonne nuit mon tout petit de Jerong SOON-HEE, Baboon de Georg HALLENSLEBEN et Kate BANKS, Dix au lit de Penny DALE, Allons voir la nuit de Wolf ERLBRUCH, Que fait la lune la nuit de Anne HERBAUTS, Bonsoir Lune de Margaret WISE BROWN). La lecture était entrecoupée par des chansons (soit des comptines que chantaient les bibliothécaires avec le public, soit par des morceaux de jazz).

Notre avis sur cette animation est très positive, même si nous n’avons pas joué le jeu à fond parce qu’il fallait venir en pyjama mais le temps ne nous le permettait pas. L’accueil était chaleureux et bienveillant. Nous avons eu cette impression d’être comme à la maison. Les lectures étaient bien choisies et les lectrices agréables à écouter. Aussi nous profitons de cet article pour remercier très chaleureusement toute l’équipe de cette bibliothèque pas comme les autres. Il est évident que nous retournerons avec nos enfants dans ce lieu culturel- qui est en plus très joli de l’extérieur comme de l’intérieur. Nous ne pouvons que vous conseiller de venir voir cette petite bibliothèque, qui est reliée au métro grâce au tram T6.

Pour y allez : La Petite Bibliothèque Ronde- 14 rue de Champagne- 92140 Clamart (ne faites pas marche arrière en voyant la palissade, contournez-la !).

Pour avoir plus d’infos sur la bibliothèque : http://www.lapetitebibliothequeronde.com/

L’Arc de Triomphe

Nous avons visité l’Arc de Triomphe pour clore notre journée « Champs Elysée » (Nous avons commencé par la Grande Roue, puis nous avons remonté les Champs Elysées et enfin nous sommes montés dans l’Arc de Triomphe). Nous avons procédé en plusieurs étapes : d’abord nous sommes allés sous l’arc pour voir la tombe du soldat inconnu et sa flamme.

Puis nous avons pris des photos de l’énorme drapeau français qui s’agitait dans le vent, ensuite nous avons bien regardé les sculptures sur l’arc de Triomphe. Pour la deuxième partie, nous avons monté les  284 marches pour accéder au premier étage !

Nous avons vu l’exposition de photographies d’Antoine Schneck, intitulée « Soldats Inconnus » et qui nous montre les différentes tenues de combat des soldats durant la Première Guerre Mondiale (pour plus d’infos cliquez : http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/Actualites/Soldats-inconnus-photographies-d-Antoine-Schneck)

A cet étage il y a l’inévitable boutique, qui est plutôt sympa et qui a des articles assez originaux sur l’arc et les monuments de Paris. Encore quelques escaliers et nous sommes arrivés au sommet. Une vue extraordinaire sur les Champs Elysées évidemment, mais aussi sur les autres monuments. Le livret pour les enfants n’est malheureusement pas donné aux enfants au niveau des caisses, il est à télécharger sur le site http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/Explorer/Livret-enfant c’est un peu dommage. Nous, nous ne le savions pas, nous l’avons téléchargé après.  Cependant notre fils a bien aimé faire les jeux du livret. Nous avons aussi vu la vidéo qui explique comment dessiner un arc de triomphe (https://www.youtube.com/watch?v=N6Q52IixtrE) chez nous ça a donné ce dessin :

Photo du dessin de Samy

 

L’avenue des Champs Elysées

Nous sommes allés voir la plus belle avenue du monde (rien que ça !), nous sommes allés nous balader sur les Champs Elysées. Alors que moi je fredonnais dans ma tête la célèbre chanson de Joe Dassin (lien ici pour les plus nostalgiques : https://www.youtube.com/watch?v=d9V-zUlrhEE), mon fils s’est mis à chanter une chanson de Sexion d’Assaut (ici https://www.youtube.com/watch?v=-jm-OujiGYk). Bref conflit de générations. Donc nous étions sur les Champs –Elysées et j’ai demandé à mon fils de trouver ce qui le changeait ici par rapport à notre ville. Il a trouvé que les trottoirs et la route étaient beaucoup plus grands, et qu’il y avait un Disney Store. Nous lui avons aussi fait un petit peu d’histoire (Les champs Elysées : Partie des Enfers, où, selon la religion grecque et la religion romaine, séjournaient les âmes vertueuses après la mort : nous avons trouvé un site qui explique tout très bien ici : http://www.cosmovisions.com/$Elysees.htm). C’est aussi pour nous le moment de lui expliquer que les grands événements français se déroulent sur les Champs Elysées (la libération, le défilé du 14 juillet, la coupe du monde de 1998, etc). Nous lui avons montré les images des champs à différents moments de l’Histoire (merci INA : http://www.ina.fr/recherche/search?search=champs+elys%C3%A9es). Nous avons monté et descendu l’Avenue et du coup, nous lui avons aussi montré les trésors de l’avenue (L’arc de Triomphe, le petit Palais, le Grand Palais, le portail de l’Elysée, la grande roue, l’Obélisque).

La grande roue de Paris

Les vacances de fin d’année sont celles qui nous coûtent le plus ! Nous voulons toujours continuer la féerie de Noël pour nos enfants.

La semaine dernière, nous sommes allés dans la grande roue de Paris. Ce manège plait beaucoup aux petits pour plusieurs raisons. D’abord parce que le manège est immense (c’est vrai que ça change du manège du parc à côté de chez nous). Ensuite parce que c’est une des figures du film «Les Schtroumpfs 2 » et que ce film a été diffusé pendant les vacances. Puis il y a aussi la vue sur Paris en haut de la roue, qui nous permet de faire un récapitulatif des monuments que l’on connait et pour finir parce que la grande roue ça fait peur et que les manèges à sensation sont toujours prisés par les enfants. Pour toutes ces raisons nous avons été faire un tour là-haut (enfin deux ! le premier tour se fait en plusieurs étapes puisqu’il faut faire descendre et monter les gens dans les nacelles. Le deuxième tour est plus rapide). C’est une excellente sortie à faire avec les enfants et les ados aussi ou même les adultes qui sont de passages sur Paris. Encore une fois on voit la vue des toits parisiens mais le moyen est pour une fois insolite. Le top s’est d’y aller la nuit comme ça on bénéficie aussi des éclairages sur les bâtiments et c’est encore plus joli (et facile à réaliser puisqu’il fait nuit à 17h en ce moment). Pour la petite info, la grande roue de Paris culmine à 70 mètre au-dessus du sol.

Du 11 Novembre 2016 au 17 Mai 2017.

Place de la Concorde- 75008 Paris.